Faites en sorte que chaque vermifugation compte

L’emploi judicieux des vermifuges comprend notamment la rotation entre les trois classes de composés.

Un compte d’œufs dans les matières fécales peut aider à déterminer si et quand la vermifugation est requise, en plus de permettre à votre médecin vétérinaire de choisir le vermifuge susceptible d’être le plus efficace contre les parasites particuliers qui infectent votre cheval.

Toutefois, il ne faut pas oublier que les petits strongles sont actuellement considérés comme la principale raison pour laquelle on vermifuge les chevaux qui ont accès à un pâturage.1

  • La plupart des chevaux cliniquement infectés comptent un grand nombre de larves de petits strongles enkystées dans la paroi de leur gros intestin.
     
  • La plupart des vermifuges ne tuent pas les larves de petits strongles enkystées.

C’est pourquoi vous devriez vous assurer que votre programme de vermifugation stratégique comprend l’administration du vermifuge pour chevaux
Panacur® Pâte 10 % (fenbendazole).

Renseignez-vous auprès de votre médecin vétérinaire sur la vermifugation stratégique et sur les bienfaits pour votre cheval de faire le bon choix au bon moment.

 

1.Love, S., D. Murphy, D. Mellor. « Pathogenicity of cyathostome infection », Vet. Parasitol., vol. 85 (1999), p. 113-121.
® Marque déposée d’Intervet International B.V., utilisée sous licence.